famille

Modes de garde – la Crèche parentale et les autres…

7 mars 2018

Cela fait un petit moment que je voulais écrire cet article sur… (roulement de tambour) les modes de garde de nos baby !

Car oui en 4 ans et des poussières nous avons eu l’opportunité de tester un certain nombre de modes de gardes et je voulais vous offrir mon point de vue.

Et surtout depuis le mois de septembre nous testons un mode de garde un peu moins classique: la crèche parentale!

Alors avant de commencer, je tiens à préciser que les avis que vous lirez ci-dessous n’engagent que moi et sont basés sur notre expérience uniquement. Je ne cherche pas à convaincre de quoi que ce soit je vous raconte juste comment on nous avons vécu les différents modes de garde que l’on a eu l’opportunité de tester !

La crèche municipale

Nous avons eu l’occasion de faire 3 ans de crèche municipal avec mon bouclé et nous avons a-do-ré !

Les + :

  • Une équipe professionnelle et attentive aux besoins et à l’évolution de chaque enfant
  • Un projet pédagogique
  • Plusieurs professionnelles différentes s’occupent de votre enfant  ce qui ne crée pas d’exclusivité mais l’enfant et les adultes créent tout de même un belle relation
  • Une confiance à 1000 %
  • Un service continu à part 3 semaines en août et une semaine à Noël. Pas de problème de nounou malade de rendez-vous médical ou autre
  • Une vraie transmission le soir hyper détaillée sur la journée de l’enfant et toujours un petit mot positif
  • Des jeux, des salles, des dortoirs, un mobilier : tout est conçu pour l’enfant et pour l’aider à s’épanouir et à faire les choses en toute autonomie
  • Un grand choix d’activités diverses et variées qui poussent à la créativité
  • Les repas sont équilibrés et les enfants apprennent très vite à être autonomes et à manger « tout seuls »
  • Le prix: une prestation qui reste abordable et qui est calculé au prorata du salaire de la famille

Les – :

  • Les enfants tombent tout le temps plus souvent malades et sont enrhumés de octobre à mars en continu donc c’est vrai qu’il peut y avoir des moments assez fatigants quand ils enchainent une grippe avec une gastro puis une bronchiolite et tout ça en l’espace de 3 semaines ma bonne dame!

Le contexte :

  • La crèche de mon bouclé était située au bout de notre rue et était « toute petite ». 24 places divisées en deux sections du coup c’était vraiment un lieu à taille humaine et l’équipe était adorable. J’imagine évidemment que tout dépend de la crèche, de la directrice, de l’ambiance mais j’avoue que pour nous c’était absolument parfait…

 

La garde-partagée

Les + :

  • C’est assez pratique de rentrer chez soi et que les enfants soient déjà sur-place. Pas besoin d’aller les chercher et de les ramener à la maison on ne perd pas de temps. On ne demandait pas à la personne qui les gardait de les baigner et de les mettre en pyjama ou alors de façon très occasionnelle car c’est vraiment quelque chose que j’avais envie de faire moi et ça faisait aussi partie de notre rituel de retrouvailles mais ça peut aussi être un plus et être un gain de temps pour certaines familles.
  • Notre nounou s’occupait de notre loutre et d’un autre bébé du même âge d’où un côté très cocooning
  • L’enfant est beaucoup moins souvent malade puisqu’il y a moins de contacts avec d’autres enfants
  • La nounou allait chercher à 16h notre bouclé et la grande sœur de l’autre enfant à l’école ce qui est très confortable pour les parents et c’était bien pour notre bouclé qui faisait des journées plus courtes à l’école

Les – :

  • Moins d’activités diversifiées proposées
  • Le principe même de la garde partagée : quand c’est la semaine où la garde a lieu chez soi il faut anticiper et acheter tous les repas du midi et les goûter et surtout il faut s’attendre à voir « débarquer » l’autre famille tous les matins et tous les soirs. Et la nounou passe toute la journée chez vous. Alors au-delà de la confiance, il faut avoir envie de cette « intimité » et dans mon cas cela n’avait absolument rien à voir avec les personnes concernées qui étaient adorables c’est juste que je ne suis pas du matin et que c’était un vrai effort d’accueillir du monde dès 8h du matin et que tout soit nickel…
  • On rentre chez soi et il faut ranger car même si la nounou a rangé ce ne sera jamais rangé comme vous le voulez vous
  • Il s’agit d’une seule personne qui s’occupe de votre enfant avec ses forces et ses faiblesses
  • Le coût. Pour nous c’était plus du double de ce que l’on payait pour la crèche du bouclé. Alors même si l’année d’après vous touchez des aides, pendant un an il faut débourser une grosse somme tous les mois.
  • Le fait que la personne peut tomber malade, avoir des rendez-vous médicaux etc (ce qui est parfaitement normal) donc tout simplement ne pas être là certains jours
  • Une personne pour 4 enfants dont 2 bébés c’est un peu juste et ça se ressent sur le fait qu’il y a forcément moins d’activités proposées.

Le contexte:

  • Dans notre cas, il a fallut s’adapter car malheureusement notre nounou a eu un grave souci de santé et du jour au lendemain elle n’a plus pu venir s’occuper des enfants. Il a fallut retrouver un mode de garde en une semaine alors qu’il nous restait 3 mois avant de déménager. Donc c’est évident que cette histoire influe aussi sur ma vision de ce mode de garde.

 

La crèche parentale

Depuis le mois de septembre on teste un nouveau mode de garde pour notre loutre: la crèche parentale. C’est encore en cours donc un peu dur donner un avis très objectif car nous sommes en plein dedans mais voici ce que l’on a pu constater à ce jour:

Les + :

  • Un lieu juste à côté de chez nous avec un espace très chouette et très bien équipé pour les enfants
  • Un lieu à taille humaine (environ 20 places)
  • Un programme pédagogique très à l’écoute de l’enfant
  • Des activités diverses et variées
  • Tout est Bio! et quand je dis TOUT c’est absolument TOUT: la nourriture cela va sans dire mais les détergents également et même les couches sont lavables! Pas le droit au téléphone portable dans les espaces consacrés aux enfants pour éviter les ondes!
  • Mais surtout une belle expérience humaine: les familles sont toutes très sympas. Comme les parents sont très impliqués cela permet de rencontrer pas mal de monde et pour nous qui sommes encore nouveaux dans le quartier c’est vraiment agréable.

Les -:

  • Les équipes de professionnelles sont professionnelles et adorables mais presque toutes sont très jeunes et n’ont pas eu beaucoup d’autre expériences et cela se ressent un peu par moments.
  • C’est ultra impliquant! Mais attention quand je dis ultra impliquant c’est vraiment le cas et honnêtement on savait que l’on allait devoir consacrer du temps mais l’on ne s’attendait pas à ce que ce soit à ce point là. Nous avons 4 jours de garde par semaine pour ma loutre et nous devons être présents grosso modo une demi-journée par semaine (et attention c’est une grosse demi-journée: de 8h à 13h)
  • Lors de cette demi-journée on ne chôme pas! Deux missions principales pour les parents: faire la cuisine pour tous les enfants et adultes présents (et dois-je préciser que l’on est seul en cuisine?) ou être en salle ce qui implique de faire les lessives, plier du linge, s’occuper des enfants et ranger et nettoyer après le repas du déjeuner. Tout cela auprès des professionnelles bien entendu mais c’est très prenant.
  • En plus de cette demi-journée il faut donner du temps administratif et ne pas oublier d’être présents lors de réunions du vendredi soir qui ont lieu environ toutes les 3 semaines entre 19h et 22h (très très pratique quand on a une vie quoi)… Ah oui et j’oubliais les gros ménages 3 fois pas an le samedi entre 9h et 14h et les 20 mails par semaine au sujet des permanences ou des menus!

Le contexte:

  • Jusqu’à présent avec deux boulots à plein temps c’était très compliqué de dégager autant de temps!… Je pense que ça sera un peu plus confortable maintenant que j’ai quitté mon job même si cela reste très prenant. En revanche humainement il y a plein d’avantages et on voit bien que notre loutre s’y sent bien et est heureuse sur-place donc on se dit que d’ici le mois de juin c’est parfait!

Et vous c’est quoi votre mode de garde préféré? Vous avez testé quoi? Dites-moi tout cela m’intéresse d’avoir votre avis!

Belle journée,

Perrine

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

1 commentaire

  • Répondre Pauline 27 août 2018 at 10 h 22 min

    Bonjour Perrine,
    je découvre avec plaisir votre blog et comme vous, j’ai connu la crèche municipale pour mon grand et la crèche parentale pour ma puce qui rentre la semaine prochaine à l’école. C’est vrai que la seconde demande un grand investissement personnel (comme vous, nous avions les perm’ hebdomadaires, les réunions, les lessives 2 x par an et un gros ménage) mais nous avons reçu bien davantage! Les premières semaines ont été dures mais une fois qu’on a trouvé une organisation familiale, c’est le top! On prend part à la vie de notre enfants et de ses copains, finies les transmissions dans l’entrée de la crèche… on peut organiser des sorties, proposer des activités sans la lourdeur administrative de la crèche municipale. Et comme vous le dites, on se fait beaucoup d’amis. Il nous reste 4 jours à la crèche (je fais ma dernière perm cette après-midi) et j’ai un peu l’impression de quitter un cocon de bienveillance et une famille élargie! Je vous souhaite beaucoup de bonheur dans votre structure. Et vives les crèches parentales!

  • Laisser une réponse