famille

    Mes engagements pour 2020

    9 janvier 2020

    A Sunday Morning Perrine - Les cabanes de Salagnac - Corrèze

    Hello,

    Je vous souhaite à toutes et tous une très belle année 2020, qu’elle soit pleine de lumière et vous apporte ce que vous désirez!

    D’après ce que j’ai pu lire à droite à gauche, 2020 serait une année de changements et de transformations personnelles comme globales.

    Et ça tombe bien car la transformation c’est justement le sujet de cet article.

    Depuis quelques jours nous sommes tous choqués et horrifiés par ce qui se passe en Australie… J’ai passé le week-end à regarder les différentes sources d’info les larmes aux yeux et le cœur serré devant ces images. L’ Australie, ce pays que l’on aime tant qui brûle!

    Et pourtant on ne devrait pas être étonnés, cela fait des années que le réchauffement climatique est un sujet… dont pas grand monde ne se préoccupe à vrai dire. Disons que chacun attend que son voisin fasse et se rassure en se disant que les autres ne font rien ou pas grand chose! Malheureusement ce temps là est révolu. On a vraiment plus le choix, on doit tous changer un peu, petit à petit pour modifier nos comportements, nos habitudes de vie, de consommation, d’alimentation…

    Et moi la première!

    Je ne jette la pierre à personne hein. Je suis loin d’être parfaite et je ne suis pas là pour donner des leçons. On fait tous notre chemin de façon différente et on a tous nos prises de conscience à des moments qui nous sont propres.

    C’est juste que  depuis quelques temps j’ai l’impression d’avoir entrouvert un rideau et que je ne verrai plus jamais les choses de la même façon.

    Pour vous donner un exemple, avant lorsque je pensais à l’Australie je me remémorais avec délice notre road trip en van dans cet immense pays il  y a 10 ans avec Alex. Maintenant je pleure à cause de ce qu’il s’y passe mais surtout et aussi je prends conscience que je ne pourrai peut être pas le faire découvrir à nos enfants. Prendre l’avions à 5 pour aller aussi loin quand on sait le bilan carbone que cela représente je ne suis plus sûre d’avoir envie de le faire. Et pourtant c’était l’un de mes rêves de faire découvrir cet endroit de la Terre à mes enfants, d’aller dans l’Ouest là ou personne ne va et de leur montrer tous les chouettes endroits que l’on a fait avec leur père avant leur naissance.

    Attention je ne dis pas que je ne prendrai plus jamais l’avion.

    Je dis juste que si je le prends je le ferai en conscience et j’essaierai de le prendre sur de plus courtes distances et moins souvent. Que j’essaierai de voyager différemment. Oui le van ça pollue aussi mais moins que l’avion donc on fera peut être plus de destinations proches ou en France de cette façon ou en train.

    D’ailleurs si cela vous intéresse, il existe de nombreux sites qui permettent de compenser son bilan carbone lorsque l’on voyage en avion (ex. celui de Good Planet mais il en existe d’autres.)

    Bref c’est dur de changer et surtout de modifier ma perception du monde.

    J’ai l’impression de faire le deuil de plein de choses en ce moment et de vraiment réaliser que nos enfants n’auront jamais la même vie que nous. Mais j’ai envie de croire que ce sera chouette aussi.

    Du coup j’ai vraiment envie de me battre pour eux. Je n’ai pas envie que dans quelques années ils me regardent et me disent « mais vous n’avez rien fait pour éviter ça? « . Je veux pouvoir les regarder dans les yeux et leur dire que j’ai fait le maximum à partir du moment où j’ai pris conscience des choses, ou plutôt mon maximum à moi et qui est bien évidemment différent pour chacun.

    Il y a un an j’écrivais ici un article sur mes intentions pour l’année 2019 et tout ce que je souhaitais changer dans notre vie de famille pour faire des efforts pour la planète, pour essayer de réduire nos déchets et notre bilan carbone.

    Je pense sincèrement que 2019 aura été l’année du déclic pour nous.

    Nous sommes devenus végétariens avec Alexis (je précise que les enfants ne mangent plus du tout de viande et de poisson chez nous mais peuvent encore en manger à l’école ou au restaurant c’est eux qui choisissent). A force de lire et de réaliser que manger de la viande c’est tout simplement ce qui pollue le plus a monde on a enfin sauté le pas cet été.

    Cela fait donc quelques mois que l’on a arrêté, (j’allaite en même temps Little Peanut et ça se passe très bien) et on se sent en pleine forme. Je dirai que c’est un peu comme le sucre au début ça manque et ensuite de moins en moins.

    On aurait pu se dire qu’on continuait à en manger très peu, car honnêtement on en achetait jamais chez nous. Mais en fait on a constaté qu’il y a « toujours une occasion »: un diner au restau avec des potes, un apéro, l’anniversaire d’un membre de ta famille etc etc. Du coup, pour nous c’était plus simple de se dire que l’on devenait végétarien et que l’on en mangeait plus du tout. On a juste fait une exception 2 ou 3 fois avec des huitres.

    Pour moi le plus dur c’est de devoir l’expliquer et le justifier aux autres car il y a encore beaucoup de gens que ça interpelle et peut déranger.

    On a bien expliqué aux enfants pourquoi on faisait ça, pourquoi manger de la viande, l’élevage, polluait autant et il ont très bien compris, on en parle très souvent, ils posent plein de questions hyper pertinentes.

    Pour ceux qui sont tentés de sauter le pas mais qui hésitent encore je vous recommande le livre de Hugo Clément sur le sujet « Comment j’ai arrêté de manger les animaux ».  Il est très bien car il ne culpabilise en rien et il est basé sur trois arguments clés: on a pas besoin de viande et de poisson pour être en bonne santé (c’est même plutôt l’inverse); l’élevage et la pêche industriels sont un fléau pour la planète, les animaux sont des êtres sensibles et intelligents et on les traite de manière ignoble (âmes sensibles s’abstenir les pages sur les abattoirs sont édifiantes).

    Moi ce qui m’a le plus convaincue  c’est clairement l’argument que si la majorité des habitants de la planète étaient végétariens on aurait résolu une grosse partie du problème climatique. Tout simplement.

    Par exemple 6 mois sans viande cela correspond à 3600 douches et cela m’a évité de produire 463kg de CO2.  C’est fou hein?

    Et puis cette année on a aussi changé beaucoup de nos habitudes: on a mis en place un compost, j’ai enfin vendu mon scooter pour passer au vélo chose que je souhaitais faire depuis si longtemps et bien d’autres gestes que nous ancrons désormais dans notre quotidien.

    Nous sommes passés à de l’énergie verte à la maison je vous en parlai ici, nous avons revu beaucoup de produits de notre salle de bain en mode zéro déchet avec le shampooing solide, les lingettes démaquillantes lavables, le savon solide. On continue de faire notre lessive maison. On est passés aux goûters maisons (sauf depuis quelques mois j’ai racheté des gouters car j’ai moins le temps depuis la naissance de notre cacahuète mais je vais reprendre), on avait commencé à faire nos yaourts au lait de coco maison mais idem j’ai arrête avec la fin de grossesse il faut que je me remotive!

    Bref le but n’est pas de vous faire une liste exhaustive et de se gargariser en se disant  qu’on est formidables mais plutôt de se dire qu’il y a encore tant à faire! J’ai bien conscience que certains d’entre vous sont végétariens depuis 10 ans ou font beaucoup plus pour limiter leur déchets, je ne me pose absolument pas en modèle je vous dis juste où nous en sommes de notre démarche.

    Alors c’est quoi mes engagements en 2020?

    Eh bien c’est de continuer à faire du mieux que je peux pour moi, ma famille et la planète.

    J’aimerais cette année continuer les efforts faits bien sûrs mais aussi en intégrer de nouveaux. Notamment sur le zéro déchet, je pense que l’on a encore de gros gros progrès à faire pour les réduire côté nourriture car malheureusement en fonction de là où on fait nos courses on y arrive plus ou moins bien.

    De passer aux serviettes en tissu à la maison.

    D’essayer de continuer à acheter moins mais mieux. Après c’est souvent une question de budget c’est vrai mais plutôt que d’acheter plusieurs fois, acheter une fois mais bien, éthique, local ou les deux. J’ai énormément réduit mes achats de vêtements et j’essaye de toujours me poser la question: « est-ce que j’en ai vraiment besoin? » Pendant les périodes de soldes j’achète sur des sites bien ciblés ce dont j’ai besoin et surtout pour les enfants et c’est tout. Et en 2020 je vais essayer de beaucoup plus prendre l’habitude d’acheter de seconde main sur des sites comme Vinted ou dans des friperies. Pour le moment j’avoue ne pas encore avoir trop le réflexe mais c’est dans mes objectifs et j’aimerais que ça soit dans nos habitudes de vie.

    Et puis je réalise aussi que je pourrais faire tous les efforts du monde je ne serai jamais parfaite et qu’il y aura toujours mieux.

    Mais en tout cas l’intention de nous améliorer pour notre chère planète la Terre et pour nos enfants est là. La graine est bien semée dans notre esprit et grandit jour après jour. J’ai vraiment envie de me bouger et je pense sincèrement que l’on doit changer que ce soit un peu ou beaucoup mais que l’on doit changer chacun à sa hauteur et qu’il faut bien commencer quelque part.

    Si vous m’avez lue jusque là bravo et merci et n’hésitez pas à partager avec moi vos tips de transformations et ce que vous avez envie de mettre en place pour cette année.

    Belle journée,

    Perrine

    PS: les photos sont celles prises lors de notre séjour dans Les Cabanes de Salagnac. Un lieu merveilleux où nous avons pu nous reconnecter à la nature et que je vous recommande chaudement. Plus d’info ici: https://www.cabanesdesalagnac.com/

    A Sunday Morning Perrine - Les cabanes de Salagnac - Corrèze A Sunday Morning Perrine - Les cabanes de Salagnac - Corrèze A Sunday Morning Perrine - Les cabanes de Salagnac - Corrèze A Sunday Morning Perrine - Les cabanes de Salagnac - Corrèze A Sunday Morning Perrine - Les cabanes de Salagnac - Corrèze A Sunday Morning Perrine - Les cabanes de Salagnac - Corrèze  A Sunday Morning Perrine - Les cabanes de Salagnac - Corrèze A Sunday Morning Perrine - Les cabanes de Salagnac - Corrèze A Sunday Morning Perrine - Les cabanes de Salagnac - Corrèze A Sunday Morning Perrine - Les cabanes de Salagnac - Corrèze A Sunday Morning Perrine - Les cabanes de Salagnac - Corrèze A Sunday Morning Perrine - Les cabanes de Salagnac - Corrèze A Sunday Morning Perrine - Les cabanes de Salagnac - Corrèze A Sunday Morning Perrine - Les cabanes de Salagnac - Corrèze A Sunday Morning Perrine - Les cabanes de Salagnac - Corrèze

  • famille

    Mon accouchement

    Je dois vous avouer que j’ai sérieusement hésité à écrire cet article. Ben oui parce que comparée à d’autres j’avais l’impression de n’avoir pas forcément une histoire de dingue à raconter. Et puis surtout…

    12 septembre 2019
  • La redoute Asundaymorning
    famille Voyages

    Le club des cinq en vacances

    Cet été on a passé nos premières vacances tous les 5. Wahou ça me parait fou de dire ça mais oui ça y est Little Peanut est arrivé dans nos vies pour notre plus…

    28 août 2019
  • famille

    Ma valise de maternité

    sac bowling de chez Maison Margaret   Faire sa valise de maternité, pour soi et son bébé, c’est toujours un peu le casse-tête malgré les listes fournies par les maternités. Ben oui car tout…

    21 juin 2019
  • famille

    Planète OUI, je dis oui!

    Il y a quelques mois j’ai été contactée par Planète OUI. Planète OUI c’est quoi? C’est un fournisseur d’électricité 100% renouvelable et leur mission est de rendre les énergies renouvelables accessibles au plus grand…

    7 juin 2019
  • famille

    Little Peanut – Look bébé

      Et voilà! Dans 1,5 mois max Little Peanut sera parmi nous et nous ferons enfin sa rencontre! Ça me parait fou. La 3ème plus belle rencontre de ma vie va bientôt se faire…

    6 juin 2019
  • famille looks

    Look maternité

    Allez hop! un petit look de grossesse avant la fin car ces dernières semaines vont passer très vite et j’ai envie de garder une trace par ici des dernières semaines… Je vous avoue que…

    29 mai 2019