famille Voyages

Vacances en famille sur la côte d’albâtre

27 février 2017

Normandie

Déjà une semaine que nous sommes de retour, ça parait loin mais je me devais de vous parler de ces vacances en famille sur la côte d’albâtre qui nous ont fait le plus grand bien!

Il faut dire que nous avons eu de la chance côté météo avec un beau soleil qui a brillé presque tous les jours… et notre petite maison en bois perchée sur la falaise avait tout pour plaire avec sa vue de dingue sur la mer et ses baies vitrées baignées de soleil.

Côté programme, nous ne nous sommes pas trop mis la pression pour faire des choses, c’est justement ça qui était très agréable: ce passage en mode slow life... D’ailleurs dans la maison: pas de tv, pas de wifi, et un poêle à bois pour se chauffer…

A retenir cependant: le village de Veules-les-Roses qui est charmant avec ses moulins et ses petites maisons plus jolies les unes que les autres et qui a également la particularité d’avoir le plus petit fleuve de France. Et Etretat bien sûr! Etretat que j’adore avec ses falaises qui changent de couleurs selon les moments de la journée. Il a fait tellement beau que l’on a même pu manger nos moules / frites en terrasse! Le bonheur je vous dis!

Sur ce je vous souhaite une très belle semaine!

Perrine

airbnb airbnb airbnb

Normandie

Normandie   Normandie Normandie Normandie Normandie Normandie Normandie Normandie Normandie Normandie Normandie Normandie Normandie Normandie Etretat Normandie Normandie Normandie Etretat   Etretat Etretat Etretat Etretat

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi

5 Commentaires

  • Répondre julycocoon 27 février 2017 at 11 h 05 min

    Les photos sont époustouflantes *__*

  • Répondre Pretty Mamma 27 février 2017 at 12 h 07 min

    J’adore l’ambiance de tes photos.. Tu m’as donné envie d’aller à Etretat !!
    Et la maison a l’air sublime! Tu nous feras partager ton bon plan?

    • Répondre Perrine 27 février 2017 at 12 h 23 min

      Merci Audrey c’est adorable! le lien de la maison est dans l’article 😉
      Bises,
      Perrine

    Laisser une réponse